recherche avancée

Chargement
interview
de Fred Aubin Quartet
INTERVIEW # 8
FRED AUBIN
1- Bonjour Fred, peux-tu présenter ton parcours musical?

Bonjour. J'ai d'abord commencé par recevoir une formation classique au conservatoire de Rouen. J'y suis ressorti diplômé en formation musicale (Colette Ténières) et en écriture (Jacques Petit). En trompette, j'ai fait la rencontre de Francis Donadini. Il m'a énormément apporté sur le plan instrumental, à tel point qu'à 16 ans, j'ai abandonné le cursus traditionnel du conservatoire (en trompette) pour suivre uniquement les cours de Francis Donadini. Je me suis ensuite perfectionné à l'école normale de musique de Paris chez Pascal Vigneron, ainsi qu'avec Eric Aubier.

Entre temps, j'ai développé un intérêt croissant pour le jazz. J'ai repris le conservatoire pour suivre les cours de Rémi Biet, tout en jouant en trio, quartet ou quintet pour lesquels j'ai tout de suite composé quelques thèmes.



2- Tu t'es fait connaître avec La Maison Tellier, qu'est ce qui t'as donné envie de créer un quartet de jazz?

Le développement de la Maison Tellier et celui de mon quartet s'est fait parallèlement, et j'y bénéficie de la même liberté artistique. Dans la Maison Tellier, chacun d'entre nous apporte sa pierre à l'édifice, chacun écrit et arrange sa partie instrumentale pour construire un tout cohérent. D'ailleurs, nous travaillons en ce moment à l'élaboration de notre 5ème album, nous sommes en pleine phase de création.

Depuis ma découverte du jazz à l'âge de 19/20 ans, j'ai toujours été attiré par cette autre forme de langage musical, à la fois libre et codifié, qui valorise davantage les qualités d'inventivité et d'analyse harmonique et rythmique que dans la musique classique ou actuelle, le tout avec une absolue spontanéité qui ajoute à la fois de la difficulté et de l'opportunité créative. C'est une musique où l'échange entre les musiciens y est permanent et primordial.

Je ne dis pas ça pour dénigrer la musique classique! Preuve en est que je joue toujours en récital avec piano ou orgue avec un immense plaisir.



3-"Say Hello to Bop!" présente des compositions originales s'inspirant des grands maîtres du Be Bop, peux-tu nous parler de la création de cet album?

Mes compositions commençaient à s'accumuler, et on m'en disait du bien. J'ai donc eu envie de fixer certaines sur cd, avec quelques complices de longue date qui sont Benoît Jouandon (guitare) et Morgan Baudry (contrebasse, qui joue également dans la Maison Tellier). Nous nous sommes adjoint Grégory Serrier (batterie) quelques mois avant l'enregistrement, qui nous a offert son expertise.

Mes compositions sont bien sûr inspirées par les grands maîtres du bebop ou du West Coast que j'écoute "goulument" : Chet Baker, Clifford Brown, Miles Davis, Stan Getz, Dizzy Gillespie, Bill Evans... J'aime particulièrement ces courants du jazz pour les langages musicaux qui s'y développent, mais aussi parce qu'ils existaient non seulement grâce aux musiciens qui les ont créés, mais aussi grâce au public qui les écoutait en masse. Je regrette le divorce qui s'est produit entre certains musiciens de jazz à la recherche de quelque "vérité" et le grand public qui n'a pu les suivre. Je ne suis pas contre l'innovation musicale, mais à quoi sert-elle si elle ne profite qu'à une poignée de personnes? Le bebop, étant pourtant un langage complexe et extrêmement novateur à la fin des année 40, a été très vite adopté par le public car il reste "écoutable". J'aime l'idée d'une musique qui ne soit pas simpliste, qui soit élaborée, qui fait preuve d'une maîtrise artistique et technique aboutie, mais qui reste connectée avec un public relativement important. J'aime l'idée d'une musique qui puisse être appréciée à la fois par les mélomanes connaisseurs et par les néophytes.

Enfin, cet enregistrement a été rendu possible par notre rencontre avec Pierre-Alexis Quoniam. Non seulement il nous a mis à disposition ses moyens techniques, son expertise d'ingénieur son, mais aussi sa formidable énergie qui a été déterminante.

La conception graphique de l'album a été réalisée par Stéphane Mouflette, artiste ébéniste contemporain.



4- Qu'est ce que tu écoutes en ce moment?

Fidèle à mes goûts, je suis en ce moment plongé dans deux artistes post bop qui sont le trompettiste Tom Harrell que j'aime beaucoup, et Mickaël Brecker dans son album "Tales from the Hudson", absolument magistral!

 http://sonotheque-hn.com/artiste-992-fred_aubin_quartet.php

news