recherche avancée

Chargement
interview
de Les Rimailleurs

INTERVIEW # 62

 

LES RIMAILLEURS

 

 

1- Qui sont les Rimailleurs?

 

Le Jules : Et bien, tout d'abord "coucou" (ça mange pas d’pain).

Tonton Georges : Et bien, Marina, sache que Les Rimailleurs ne sont pas présentables (rires enregistrés).

Le Jules : Par contre, on peut te donner leur identité secrète : en réalité ce sont Batman et Robin.

Tonton Georges : Le Jules insiste pour être Batman mais ce qu’il ne sait pas, c’est que c’est Batman qui a le plus de problèmes avec son identité sexuelle puisqu'il embauche systématiquement de jeunes garçons.  

Le Jules : Hééé ! ... Bon bref, à la base, on est potes depuis le lycée, et on profite de l’être encore pour faire de la musique.

Tonton Georges : Et ça fait dix ans que ça dure !

Le Jules : Dur...

Tonton Georges : Dur d’être bébé. Ceux qui savent, savent. Bref... durant ces dix années, on a tout de même fait ménage à trois, avec DJ Banal, qui nous a quittés depuis.

Le Jules : Enfin, il nous a quittés, il nous a quittés... il est pas mort, hein !

Tonton Georges : Et avec lui, on a écumé pas mal de scènes dans la région, avec plus moins de succès, plus ou moins de public, plus ou moins de nourriture dans les loges.

Le Jules : Et aussi ! Ce que tu ne dis pas, c’est qu’on a mis en ligne un premier EP dont je tairai le nom, parce qu’il est imprononçable en 2006.

Tonton Georges : Dans la foulée, on a égrainé plein de titres isolés, des singles plus ou moins, avant de disparaître, après Noël, à cause du bug de l’an 2009.

Le Jules : Mais on est revenus d’entre les morts ! En 2013, avec un clip haut en couleurs qui porte le même nom qu’une chaîne de magasins dédiés à l’art de la table. Et quelques mois après, on est remonté à cheval, grâce à nos collègues Havrais d’Acoosmik, qui nous ont proposé une collaboration sur un titre, puis sur un concept-album.

Tonton Georges : Enfin, tout ça, on peut le trouver facilement sur rimailleurs.com. Interview garantie sans scoop et sans Pullitzer.

Le Jules : Désolé Marina.

Tonton Georges : Et ce qu’on trouve aussi sur rimailleurs.com depuis le 28 octobre 2014, c’est le merveilleux mini-album...

Le Jules : Et non pas EP !

Tonton Georges : Oui, pas EP, mini-album intitulé...

Le Jules (criant) : « Filles ! Filles ! Filles ! ». (Avec sa voix habituelle) Et c’est en téléchargement libre.

 

2- Vous venez de sortir votre nouvel EP "Filles! Filles! Filles!", comment avez-vous construit ce EP?

 

Le Jules : Mais tu es têtue Marina !

Tonton Georges : Puisqu’on te dit que c’est un mini-album et non un EP !

Le Jules : C’est Wikipedia qui le dit.

Tonton Georges : Bref... c’est pas de ta faute, nous mêmes, on l’a appris juste avant de le sortir.

Le Jules : Pour répondre à la partie correcte de ta question : je dirais « D », la réponse « D ».

Tonton Georges : Rapidement, pour être sérieux : on a pris goût au format court, car la taille, ça ne suffit pas toujours, même si pour ma part... bref... depuis le concept-album avec Acoosmik, on a décidé de creuser un thème en particulier sur chaque projet, quitte à sortir un 7 titres par an plutôt que compiler 14 singles dépareillés sur un album qui sortirait en « deux mille jamais ».

Le Jules : Et puis, on se connaît bien, et on sait qu’on peut être très actif et créatif sur un thème pendant un temps donné, mais que très vite on a d’autres idées et on a souvent eu tendance à commencer des trucs et à les jeter à la poubelle.

Tonton Georges : Sinon, pour la conception, bah c’est dans la chambre, comme d’hab’, tout nus.

Le Jules : #nohomo

Tonton Georges : Pour la création, comme depuis le début, c’est du « bricolage » maison. J’avais des prods depuis quelques années sur lesquels on avait des idées de thème. C’était encore un peu décousu. On s’est d’abord dit qu’on se relancerait avec trois titres. Et puis, comme on a constaté que ces trois titres fonctionnaient bien ensemble, avec un thématique forte (les filles), on a voulu cerné plus d’aspects du thème de manière à bien le traiter. Pour l’enregistrement, c’est dans une cabine en bois, à la maison, et c’est mixé avec le coeur.

 

3- Dans ce EP, tout tourne autour des filles, pourquoi?

 

Le Jules : Pourquoi pas ? Aujourd’hui ce sont les filles, demain ce sera peut-être les aliens ou les restaurants chinois. Qui sait ?

Tonton Georges : Finalement, on l’a dit tout à l’heure, tout tourne autour des filles parce qu’on aime bien explorer en profondeur les filles, euh... les thèmes qu’on choisit.

Le Jules : Les filles, c’est un thème universel, ça parle à tout le monde, et vu que Tonton sample essentiellement des oldies qui sentent bon le milshake, les burgers et les p’tites nanas, ça nous paraissait évident de commencer par ça. Je dis bien « commencer », car c’est finalement un vrai début pour nous.

Tonton Georges : D’ailleurs, les filles ont toujours une place de choix dans nos textes, et ce depuis les balbutiements.

Le Jules : Bon bah, comme Jean-Claude Dusse, on va conclure... Tonton, un p’tit mot ?

Tonton Georges : Filles ?

 

« Filles, Filles, Filles » à découvrir ici :

http://sonotheque-hn.com/artiste-953-les_rimailleurs.php

news