recherche avancée

Chargement
interview
de Senbeï

Senbeï

 

Interview #44

 

1- Qui est Senbeï ?

 

Je suis avant tout un passionné de musique depuis que je suis enfant ! Mon père en écoutait beaucoup et j’ai des souvenirs très précis où au lieu d’aller jouer, je préférais rester avec lui, assis sur le canapé à ne rien faire, à part écouter… C’était plutôt varié (de Jacques Higelin à AC/DC en passant par Pink Floyd et Alain Souchon…).

Au collège je découvre le Hip Hop et c’est la révolution ! J’aimais tout de cette culture, que ce soit la danse, le graff, les scratches, le rap. J’écoutais en boucle MC Solaar, Public Enemy, NTM, IAM, Assassin… un peu plus tard le Wu Tang Clan, Les Sages Poètes de la Rue, Ministère AMER, Bone Thugs & Harmony, Busta Rhymes… Et c’est vers 15-16 ans que je tente pour la 1ère fois d’écrire un texte. J’ai aimé ça et n’ai jamais arrêté depuis (même s’il m’arrivait parfois de ne rien écrire pendant plus 6 mois…).

En 2005 avec Djar One et Kesta (très vite rejoins par DJ Moon's & Inkredibl'Chapô) on crée Acoosmik ! Notre but était de proposer un rap énergique, funky et positif. Et depuis on ne s’arrête plus : LP, EP, participations à divers compiles… et surtout plein de concerts !

Ma 1ère démarche en tant qu’artiste solo s’est faite en 2011 pour la compile I Love LH 3 avec le titre « Irritable ». Depuis, j’alterne entre mes projets solos et mes projets en groupe, ma priorité étant tout de même Acoosmik ! On prépare d’ailleurs plein de nouvelles choses qui arrivent bientôt ! Le EP « One Love » que je viens de sortir est en quelques sortes une parenthèse… et à priori il y en aura d’autres !

 

2- Peux-tu nous présenter ton EP "One Love" sorti récemment ?

 

Cet EP s’est presque fait par hasard en fait ! Le 1er morceau de créer était « C’est Quoi c’t’Embrouille », composé par 3mpreinte. A ce moment là, je n’avais pas prévu ce projet. Puis Sample Sickness me propose une instru et je fais « My Love ». C’est plus tard que je me rends compte que ces 2 morceaux pourraient être le début et la fin d’une même histoire ! J’avais l’introduction et la conclusion, il me restait à créer ce qu’il se passerait au milieu. J’ai pas mal galéré pour écrire les autres morceaux parce que voulais que l’histoire soit cohérente. Je voulais qu’on puisse suivre en 6 chansons, les aventures de ce mec qui tombe amoureux MAIS je voulais que chaque chanson puisse s’écouter, se comprendre, sans être obligé de connaitre les autres. Pour écrire cet EP je me suis pas mal inspiré des gens qui m’entourent. Leurs changements d’humeurs selon l’état de leur relation amoureuse, leurs joies, leurs interrogations, leurs tristesses, leurs pétages de plombs… Et bien sûr j’ai mélangé tout ça à des choses qui me sont arrivées tout en incluant une bonne part de fiction.

J’ai donc écrit et interprété cette histoire mais le choix des musiques était très important et parfois assez difficile, parce que j’avais une ambiance précise en tête pour chaque morceau, mais il fallait que musicalement chaque musique puisse s’intégrer les unes avec les autres. J’ai donc fait appel à mes ami(e)s et on peut donc retrouver à la prod. Inkredibl'Chapô, 3mpreinte, Djar One et Sample Sickness. Les arrangements, le mix et les transitions ont été faits par DjarOne et tous les scratches sont effectués par Kesta. Cette part de travail est très importante pour la « fluidité » du EP, ça cimente les morceaux les uns aux autres et leurs donne plus de cohérence. La pochette a été faite par Prems. KeyZ’ a réalisé le clip de « Pas de Fleur » qui est déjà sur Youtube. Un autre clip tiré du EP et également réalisé par KeyZ’ est prêt mais il sortira plus tard… En gros je fais tout avec mes potes !

3- Quels sont tes projets à venir ?

Mes projets à venir sont tout d’abord la sortie d’un EP (sûrement en vinyle) avec Acoosmik ! On a pas mal de morceaux bien fat de côté. Ensuite on va essayer de refaire plus de concerts parce que ça commence vraiment à trop nous manquer. Pour ma part je vais essayer de défendre « One Love » sur scène, je cherche quelques plans… Je jouerai d’ailleurs sur la scène I Love LH pour la fête de la musique le 21 juin.

Et sinon je ne sais pas trop sous quelles formes seront mes futurs projets solos mais ce qui est sûr c’est qu’il y en aura. Par exemple, je réfléchis en ce moment à un projet qui serait cette fois axé sur la colère… à suivre !

 

news