recherche avancée

Chargement
interview
de Metro Verlaine

METRO VERLAINE

Interview # 43

 

1- Pouvez-vous présenter Metro Verlaine?

Metro Verlaine s'est formé il y a un peu moins d'un an, à la sortie de l'hiver 2013. Le groupe constitué à l'époque d'Axel à la guitare et de Raphaëlle au chant, a donné son tout premier concert sur la scène de l'abordage club, pour le tremplin Rock in The Barn, que nous avons d'ailleurs remporté. A partir de là, on s'est mis à travailler chaque jour sans relâche et on a tourné un peu partout jusqu'au mois d'août où on s'est posé deux jours pour enregistrer notre premier EP et le sortir nous même.

On a ensuite repris le chemin des locaux de répétitions et des concerts. On a joué à l'abordage au mois de novembre 2013, en première partie de Narrow Terence et après ça on a décidé de prendre un mois de vacances pour pouvoir faire tranquillement le point sur le chemin parcouru. Et c'est à cette période qu'on s'est posé la question de rajouter une troisième personne au projet. Et tout naturellement c'est Adan et son son de basse particulier et très porté sur les années 80 qui nous a rejoint. Concert à trois au Silo de Verneuil puis première partie de Yodélice au Tetris le Havre et l'alchimie guitare / voix / boîte à rytmes a vraiment été renforcé par la présence de la basse. Metro Verlaine était donc un duo qui naturellement s'est transformé en Trio.

 

2- Comment décririez-vous votre musique?

Notre musique c'est d'abord une histoire de passion. Tout est né de la rencontre d'Axel et de Raphaëlle. On voulait faire quelque chose de minimaliste, inspiré par les groupes garages des années 2000 (white stripes et kills entre autres). A la base l'équilibre venait du son de guitare très saturé et de la voix à forte tendance soul. Le fait de travailler avec une boîte à rythmes nous a aussi permis de proposer quelque chose de différent. Aujourd'hui le son du groupe s'est un peu affiné , les boîtes à rythmes sont plus travaillées, la basse vient se poser au centre de la musique et la gratte et la voix travaillent ensemble à l'équilibre entre agressivité et mélancolie. Metro Verlaine qui a la base se voulait groupe garage minimaliste, tend aujourd'hui vers la musique post-punk. Ensemble on écoute pas mal de groupes comme Wire ,The Clash,Joy Division ou les Cure et ce sont désormais de vrais influences pour nous. La rage et la mélancolie. C'est ça la musique de Metro Verlaine, de la poésie rock and roll.

 

3- Pouvez-vous parler de votre EP "Electric and Romantic"?

L'E.P Electric and Romantic a été enregistré en une journée et mixé / masterisé dès le lendemain matin, aux studios La Cave à Conches. C'est un studio maison de très bonne qualité, tenu par des musiciens et où il est agréable de venir travailler. On a choisi trois chansons pour le premier, ce sont d'ailleurs les trois premières chansons qu'on avait composé. On ne s'est pas posé beaucoup de question, on est arrivé avec notre matos, on a discuté un peu avec Pierrick et Florent qui s'occupaient de nous en studio et ils ont tout de suite compris ce qu'on voulait. Un enregistrement destroy et dépouillé, sans compromis, avec un son très agressif. La pochette a été confié à Lukas, un proche du groupe. C'était important pour nous d'enregistrer rapidement quelque chose et le faire nous même, avec nos proches. On aime beaucoup l'idée du Do It Yourself punk et on a essayé de l'appliquer à la lettre. C'est important pour le groupe de travailler avec de petits moyen et des copains. Ca préserve notre identité punk et ça nous confronte à des gens qui s'investissent eux aussi pas mal dans le projet.

 

4- Quels sont vos projets à venir?

On va se concentrer sur trois choses d'ici l'été. Notre date au festival le Rock dans tous ses états bien sur, mais aussi notre concert au Festival Rock'n Risle et l'enregistrement du second EP. On a prévu de retourner au studio La Cave pour l'enregistrer et çe sera un 5 titres. On a vraiment hâte de retourner en studio parce que notre musique a pas mal évolué et on a bien envie de pouvoir partager rapidement notre travail. On va ensuite prendre une semaine ou deux de vacance, puis on va se remettre au travail. On est en train de booker pas mal de concerts pour la rentrée et notre prochain objectif serait d'accrocher un dispositif d'accompagnement comme Booster ou de réussir à signer sur un petit label.  Pour ça il va falloir qu'on bosse encore et encore. Et peut être qu'un jour ça finira par payer ...


http://sonotheque-hn.com/artiste-938-metro_verlaine.php#1741

 

news