recherche avancée

Chargement
interview
de Elegant Tramp

Interview #18

Elegant Tramp


1/ Bonjour Elegant Tramp, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour chère Sonothèque Normandie. Nous sommes 6 musiciens de Rouen qui jouons ensemble depuis 2 ans. Il y a Fara au violoncelle, Fred à la trompette, Cris à la basse, Fabien à la guitare électrique, David à la batterie et Philippe au chant. Nous sommes des musiciens qui avons joué dans des groupes normands ces dernières années et nous nous sommes rencontrés autour des compositions de Philippe en 2016.

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?
Ce n’est pas toujours facile de décrire notre musique. Au début, on appelait ça de la country love, puis country spaghetti love (rires). Est-ce que c’est clair pour vous ? En fait notre musique est composée d’influences country plutôt outlaw (Johnny Cash, Waylon Jennings), de country plus mélodique (Glenn Campbell et John Denver), des musiques western d’Ennio Morricone, et de touches de folk. De bons exemples sont nos deux titres Dig a grave for granny et Paradise, qui commencent country ou folk et se terminent sur des parties instrumentales rappelant les musiques de film Western.

Au final, nous parlons aujourd’hui d’americana quand nous décrivons notre style, car c’est un mélange de musiques traditionnelles américaines.

3/ Vous avez sorti votre album Paradise cette année, vous pouvez nous en parler ?
Paradise est le fruit d’un long travail à la recherche de ce qui fait notre son aujourd’hui. Nous avons été bien coachés et produits par Gene Clarskville qui a su faire ressortir le meilleur de nos 11 titres. Nous avons beaucoup travaillé sur les arrangements notamment en ciselant les guitares et la trompette. Pour ce premier album, nous nous sommes mis au service des compositions de Philippe et nous avons peaufiné notre style. Le résultat a dépassé nos espérances de par la qualité du mixage de Gene.

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu’est-ce qui vous inspire ?
Les premiers titres étaient des compositions personnelles, mais aujourd’hui Fabien et Philippe construisent les morceaux ensemble à partir des idées de chacun. Les autres musiciens apportent leur touche personnelle au niveau des arrangements en répétition. Le fait d’avoir intégré le violoncelle nous élargit les possibilités au niveau des ambiances, de la profondeur et apporte plus d’émotions.

Ce qui nous inspire c’est bien entendu l’Ouest américain et les grands espaces, les films de cowboy et l’amour bien sûr. Nous portons une attention particulière aux textes, qui racontent toujours une histoire qui peut être sérieuse ou drôle ou les deux. Nous sommes particulièrement fiers de notre dernière composition The haven I need qui parle du Havre, et nous sommes impatients de vous la faire écouter.

5/ Des concerts sont-ils prévus pour défendre ce projet sur scène ?
Vendredi 14 septembre nous avons joué sur la grande scène du Festival International du cerf-volant de Dieppe et nous proposons deux soirs de concerts au théâtre de l’Almendra les vendredi 28 et samedi 29 septembre. Ces concerts seront filmés et enregistrés afin de nous donner du matériel pour la communication sur notre projet.

Nous comptons sur votre présence ! Vous pouvez réserver à partir de notre site web www.elegant-tramp.com à la rubrique Events. Pour ceux ou celles qui ne pourraient pas venir, il y a également un appel aux dons pour nous aider à financer ces soirées.

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?
Philippe : « J’écoute en boucle la version de Ruby – don’t take your love to town – de Kenny Rogers et du Roy Orbison.

Fabien : « Johnny Cash, Neil young, Kaleo et Theo Lawrence & the hearts, un groupe français que je vous invite à découvrir ».

Voilà ! Merci chère Sonothèque. La bise !

Retrouvez Elegant Tramp sur la Sonothèque Normandie

news