recherche avancée

Chargement
interview
de Seal of Quality

Interview de la semaine du 15 avril 2013 

En août, c'est l'occasion de vous rattraper ! Nous vous proposons une rétrospective des interviews données par les artistes de la région depuis le lancement du site version 2.


1-Peux-tu nous présenter ton projet musical ?

Seal of quality c'est mon projet solo - j'écris des morceaux en utilisant essentiellement des Game Boy,  et en ajoutant à cette base électronique de la guitare, du synthé, du chant et parfois d'autres éléments. Je m'efforce d'écrire des morceaux qui dépassent du simple cadre musique de jeu vidéo / electro, l'idée c'est de faire ressortir toutes mes influences, qui viennent aussi bien du punk-rock que de la pop ou des musiques éléctroniques. Le fait d'utiliser des machines avec un son aussi caractéristique que celui des Game Boy me permet de garder une certaine cohésion d'un morceau à l'autre et d'avoir une liberté énorme en termes de composition.

2- Ton prochain disque « Life hacks » sort en vinyl le 24 avril prochain, peux-tu nous en parler ?

C'est un 7 titres qui sort en vinyle 10" sur le label Kythibong - c'est le premier disque que j'ai composé en gardant à l'esprit le fait d'enregistrer exclusivement des morceaux qu'il serait possible de jouer en live tel quels. Du coup c'est le disque le plus représentatif de ce que je peux proposer en live, c'est assez intense, plutôt court et le spectre est assez large en termes de "style musical". Un joyeux bordel en somme.

3- Comment t'es venu l'idée de composer à partir de gameboy ?

Les premiers artistes de chiptune / 8bit music que j'ai découvert utilisaient essentiellement la Game Boy pour programmer leurs morceaux, ça a été mon premier contact avec toute cette scène. Par la suite j'ai découvert qu'il était possible d'utiliser à peu près n'importe quelle console ou ordinateur pour faire de la musique, mais la Game Boy a l'avantage d'être portable, solide et de ne pas couter grand chose. Les programmes pour écrire de la musique sont également hyper bien concus, et la communauté autour de cette machine est énorme, il existe des tas d'outils pour exploiter la Game Boy à fond et même la synchroniser avec d'autres machines.

4- Tu viens de terminer une tournée de 15 dates en France et en Allemagne, comment cela s'est-il passé? Comment se présente ton live?

Tourner c'est un peu l'aboutissement de tout le processus écriture/enregistrement/répétition donc c'est forçément un moment spécial, ou on rencontre des tas de gens - musiciens ou non - qui nourissent le projet et donnent envie d'aller encore plus loin. Un seul regret : c'était un peu court !
En live j'utilise 3 Game Boy qui produisent tout ce qui est beats / instrus, je bidouille un peu en les passant dans quelques effets, et je joue guitare & synthé par dessus tout ça, en chantant - parfois avec un vocoder. 
C'est assez simple, je n'ai pas de visuels ou de projections - j'aime bien l'idée d'un ressenti en live qui soit plus proche de ce que dégage un groupe de rock que d'une grosse machine electro avec des vidéos et lights qui clignotent dans tout les sens.



news