recherche avancée

Chargement
interview
de Pitchcaps

Interview #19

 

Pitchcaps

 

 

1/ Bonjour Pitchcaps, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour la Sonothèque ! Alors alors? Pitchcaps est un groupe de rap du label BEATS HOUSE RECORS. Le groupe est composé de Djar One et Senbeï : deux activistes autodidactes de la scène Hip Hop havraise, membres du Serpat Crew (association organisant de nombreux événements visant à diffuser la culture Hip Hop) et du feu « fonkiest posse » Acoosmik. Nous avons décidé de profiter de nos 10 ans d?expérience scénique et discographique pour former un nouveau groupe en 2015. Accompagnés sur scène, principalement par DJ Kesta (Serpat Crew / Zulu Nation France), nous rappons sur des musiques de Djar One des textes virulents, parfois teintés d?humour, avec des flows énergiques et techniques. Assaisonnez le tout avec des scratches efficaces et précis et vous obtiendrez LE nouveau groupe Hip Hop du Havre : PITCHCAPS.

 

2/ Quelles sont vos influences musicales ?

Dans le morceau Pas d?Etiquette, on dit : « Tout peut potentiellement m?inspirer à part le zouk love ». Ça résume assez bien notre état d?esprit. Tout (ou presque) peut nous influencer ; pas de barrière, pas d??illère. On est curieux? Par exemple, pour notre premier EP, Le Bouclier, tous les morceaux partent de samples de rock (psyché, glam?). C?était notre envie du moment pour ce projet, le prochain aura une couleur différente et celui d?après encore une autre?

 

3/ Vous êtes dans le milieu hiphop depuis pas mal d?années, qu?est-ce qui vous motive pour lancer un nouveau projet ?

La passion ! Il y a un paquet de choses dans la vie quotidienne que l?on fait par obligation et qui nous fait royalement chier. La musique c?est tout le contraire ; on est toujours motivé et on aimerait faire beaucoup plus encore. Tant qu?on se fera plaisir, on continuera. Et si en plus ça fait plaisir à d?autres, c?est parfait. Pouvoir s?exprimer et s?épanouir artistiquement est une chance et c?est devenu un besoin. Ça fait partie de notre mode de vie.

 

4/ Vous avez sorti Le Bouclier début mai, est-ce que vous pouvez nous en parler ? Qu?est-ce qui vous a inspiré pour ce projet ?

Le Bouclier est un projet assez « nerveux », dans le fond comme dans la forme. On n?aime pas qu?on nous dise comment vivre, comment penser? Surtout que ceux qui le font n?ont en général aucune légitimité à nos yeux. On s?oppose à la pensée unique et au conditionnement de masse que politiques et médias nous imposent comme s?il n?y avait pas d?alternative. En fait, pour ce projet, ce qui nous a inspiré c?est surtout ce qui nous énerve.

 

5/ Allez-vous défendre votre album sur scène ?

Nous avons fait plusieurs concerts jusqu?en Juin 2016 et presque rien depuis un an. Artistiquement, la scène est la chose la plus concrète à nos yeux, c?est l?aboutissement de tout le processus créatif donc oui, on voudrait défendre Le Bouclier (et quelques autres morceaux) sur scène. D?ailleurs si vous nous lisez et que vous avec un plan à nous proposer, n?hésitez pas !

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?
Senbeï : Dans le désordre et sans hiérarchie ; en ce moment j?écoute en boucle Damn, le dernier album de Kendrick Lamar. Je réécoute souvent du Marvin Gaye, du Curtis Mayfield? J?adore le dernier projet de Vîrus, Les Soliloques du Pauvre. Hier j?ai écouté du Dire Straits (ça me surprend moi-même !), j?aime bien Alivor, Starlion?

Djar One : J'écoute finalement peu de nouveautés par manque de temps... comme je le dit souvent, quand je suis chez moi je n'écoute pas de musique, j'en fais ! J'écoute vraiment tout et surtout n'importe quoi, à l'affût du sample parfait.



Retrouvez Pitchcaps sur la Sonothèque Normandie



news