recherche avancée

Chargement
interview
de Flirt!

Interview #14

Flirt!

 

 
1/ Bonjour Flirt!, pouvez-vous vous présenter ?

Salut, c’est Flirt! (avec un point d’exclamation juste après le “t”, on y tient). On est deux et on écrit / compose / interprète des chansons qui - on l’espère - mettent la banane. On vient de Rouen et on sort notre premier EP 5 titres Vive le roi, dispo sur notre Bandcamp et un peu partout en numérique.

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

On s’est cherché pendant longtemps. Notre précédent projet était marqué rap musicalement (Les Rimailleurs), on l’a porté pendant 10 ans sur scène et dans quelques EP, mais on n’arrivait pas forcément à canaliser toutes nos influences, qui comprennent aussi bien les Beastie Boys (et plus largement le rap des 90s), les Beach Boys, les frères Farelly, Michel Gondry, Elvis, Jacques Dutronc… et on en passe ! Bref, tout ça pour dire qu’en fait, notre style, il n'est pas super facile à étiqueter. C’est un melting pot de pas mal de choses, et pas seulement musicales. On vient du rap, donc on trouve toujours cette couleur dans les couplets, dans les instrus, mais on “flirte” aussi beaucoup avec les oldies (dans nos samples), la chanson, la pop… On parle pas mal de gonzesses, d’amour, et de la vie de tous les jours, et avec le sourire parce que c’est notre truc.

 

3/ Vous avez sorti un EP intitulé “Vive le roi”, vous pouvez nous en parler ?
De quoi parle cet EP ?

Quand on a commencé à produire ce qui allait devenir les premiers morceaux de Flirt!, on a samplé Elvis Presley à une, puis deux, puis trois reprises. Pour la composition de divers instrus d’abord. Et puis ensuite, on s’est dit que ce serait marrant d’axer notre premier EP sur ce concept. Donc en gros, chaque morceau se base sur un morceau d’Elvis que l’on a samplé et revisité, dont on reprend à chaque fois le titre original pour nous donner le thème de la chanson. En l’adaptant en français à chaque fois et en écrivant notre propre texte (exemple : “All shook Up” devient “Tout secoué”). C’est une sorte d’EP “Tribute to” sauf que l’exercice va plus loin que de “simples” reprises et que ça donne de vraies chansons à nous au final. Le titre de l’EP nous est venu à l’esprit assez logiquement : Vive le roi. Un hommage au King quoi.

 

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu'est-ce qui vous inspire ?

Le Georges : Pour la compo, je procède un peu de la même manière depuis mes premiers instrus, c’est l’expérience hip-hop :  je pars d’un sample. Cependant, là où auparavant j’avais tendance à tout centrer sur un gimmick et à superposer beaucoup de couches, je préfère aujourd’hui n’utiliser qu’un morceau de base, et le travailler jusqu’à l’essorage, parfois en prélevant encore une boucle bien reconnaissable, et parfois en allant y chercher des miettes que j’essaie de faire sonner avec le sampleur. Je pense que sur l’EP, on sent bien les deux approches. Après, je me laisse porter par l’éventail des possibilités, et je m’octroie plus de libertés sur les tempos et les patterns de batterie qu’auparavant. Enfin, j’ajoute des nappes de claviers que j’aime faire sonner rétro, et je donne le plus de place possible à la basse pour le groove.

En parallèle, je balance assez rapidement un extrait à Jules pour qu’il me donne un avis, une version raccourcie de ce qu’il est possible d’envisager avec l’instru. Puis, on réfléchit au thème et on se lance dans l’écriture des couplets. Une écriture qui résulte un peu de toutes les influences qu’on a données.

Bon, ça c’est la théorie, en pratique, c’est un peu plus foutraque et expérimental !

 

5/ Des concerts sont-ils prévus dans les mois à venir ?

Hmmm… Nope. Enfin si, on aimerait bien. Mais on est en train de travailler sur l’adaptation live de nos morceaux, avec un batteur. On a toujours fait de la scène (et globalement de la musique) qu’à deux, avec des machines, et là, on voulait essayait une approche différente pour la version live. Ça nous prend un peu plus de temps, mais on trouve intéressant de proposer une alternative de nos morceaux au public, que ce ne soit pas exactement la même chose que lorsque tu écoutes la version “studio”.

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

Le Jules : Pas mal de choses. Moi par exemple j’écoute le dernier Tuxedo (Mayer Hawthorne + Jake One), Gabriel Garzon Montano, AllttA (20syl + Mr J.Medeiros), le dernier Thundercat…

Le Georges : Moi j’ai pas le temps. Je viens d’acheter An Innocent Man de Billy Joel sur une foire à tout. J’aime bien. Et j’attends le nouvel album de Mac Demarco. Sinon, j’ai bien dosé le dernier album d’Anderson .Paak.


Retrouvez Flirt! sur la Sonothèque Normandie


news