recherche avancée

Chargement
interview
de King Biscuit

Interview #8

 

King Biscuit

 

 Rencontre avec Sylvain, membre du groupe King Biscuit.

1/ Bonjour Sylvain, vous avez été interviewé en juin 2015 lors de la sortie de  l'EP Shake Shake Shake, que s'est-il passé pour King Biscuit depuis ?

On a fait beaucoup de concerts. On a notamment un concert spectacle jeune public qu'on a monté avec les JM France. Ce spectacle nous a permis de faire 65 dates l'année dernière. On a aussi créé un BD concert avec Matthias Lehmann qui a tourné notamment pour de l'action culturelle.
On a également fait de l'enregistrement en deux temps, d'abord dans une maison normande puis en studio avec Johan Guidou qui nous a rejoint.

 

2/ Vous avez donc connu un changement de formation ?

oui, Johan est arrivé. On a maintenant une formule à 3 sur scène sans Fred.

Pourquoi ce changement de formation ?

On a eu beaucoup de boulot, de dates et d'actions culturelles mais on manquait de recul. Notre album a donc été l'occasion de prendre ce recul nécessaire.
Il y a donc maintenant une formule à 3 sur scène : Johan est une sorte d'homme orchestre et il y a aussi un batteur qui nous accompagne. On veut que sur scène le public retrouve la musique du CD et il avait déjà un King Biscuit augmenté puisque des percussions ont fait leur apparition sur les morceaux.

 

3/ Vous avez sorti début février votre album Well, Well, Well, comment s'est fait cet album ?

On avait déjà un certain nombre de morceaux. Tous nos morceaux ont été validés sur scène avant d'être mis sur l'album. Mais le plus important est l'arrivée de Johan. Les morceaux étaient une bonne captation live mais ce n'était pas satisfaisant pour l'album. On a envoyé les pistes à Johan qui a fait des propositions puis on a fait une session studio pour reprendre tous les morceaux. On est très content du résultat, on propose un album très produit.

 

4/ Comment se passe le travail du composition ?

Je ramène la matière première qui comprend les paroles et la musique puis on fait les arrangements ensemble. Certains morceaux sont totalement à défricher, d'autres ont déjà des propositions d'arrangements.

L'inspiration me vient du vieux blues du Mississippi. J'aime le blues guitare voix enregistré au fond d'une ferme. J'écoute beaucoup le label Fat Possum.

Bien évidemment on retranscrit et on adapte toutes ces inspirations en fonction de ce qu'on est.

 

5/ Allez-vous défendre cet album sur scène ?

On a fait pas mal de dates quand le CD est sorti. On a également tourné avec le festival la Nuit de l'Alligator. On a fait partie du plateau qui a tourné sur 5 dates notamment à la Maroquinerie et au 106. C'est pour moi le festival qui présente du blues moderne. On a pas mal d'autres dates à venir et on sera au Tetris en mars.

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

J'ai écouté Henri Dès avec ma fille de 3 ans. J'écoute aussi Pierre et le Loup de Prokofiev. Et j'adore le groupe Zakarya, un groupe klezmer jazz.

 

Retrouvez King Biscuit sur la Sonothèque Normandie



 

news