recherche avancée

Chargement
interview
de Eyestral

Interview #2

 

Eyestral

 

 

1/ Bonjour Eyestral, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour à tous. Eyestral est un quatuor Métal progressif aux influences variées, allant du Death/Thrash Metal pour la sonorité globale et le rendu dans son ensemble, au Rock progressif et psychédélique des 70’s pour ses structures alambiquées et son ambiance.

Le groupe s’est formé fin 2012 suite à la rencontre entre le guitariste Antoine « Ant » Majora, fan de métal et de musiques éclectiques dans l’ensemble, et de David Ayme (moi-même) évoluant dans le Rock/Metal progressif et post-progressif. C’est en quelque sorte le noyau dur du groupe, la section « composition » du quatuor.

Nous avons accueilli en 2013, bien après avoir posé sur papier et en studio quelques démos, Baptiste Collay derrière la batterie et Nicola Polis à la basse.

 

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

Nous faisons ce que l’on peut vraiment appeler du métal progressif, du moins selon nos critères personnels, à savoir dans un premier temps une musique qui regroupe tout ce que nous écoutons et aimons, mais aussi une musique sans véritable code ni structure préétablie.

Nous essayons autant que faire se peut de faire varier notre musique suivant les éléments abordés, les sonorités, les émotions. Le tout se rapproche plus d’une structure de musique classique, mais avec la sonorité moderne qu’apporte le métal et une voie tendant vers le Black/Death.

Pour ce qui est de nos influences, la base reste les ténors du métal (Metallica, Testament, Kreator…) et nous piochons beaucoup également dans les mouvances progressifs (Dream Theater, Symphony X, Animals as Leaders, Devin Townsend…).

 

 

3/ Vous avez sorti « Beware the Rat King » l'année dernière, vous pouvez nous en parler ?

BtRK est l’aboutissement de ces dernières années de galère et l’expressivité de notre univers. C’est un premier jet mais nous sommes fiers de le présenter au public.

La composition de cette album se déroule sur au moins un an et demi et plusieurs changements de line-up. Nous sommes partis de la démo que nous avions enregistrée entre 2012 et 2013 et avons ajoutés plusieurs morceaux soit d’Antoine, soit de moi, ou encore de nous deux.

Les guitares et basses ont été enregistrées dans nos Home-studios respectifs, et la batterie au sein du studio de Postghost Record, dans la bordure de Rouen.

Le thème du Roi des Rats, que nous traitons dans la composition éponyme, est issu de l’imagination d’Antoine suite à un épisode du dessin animé Batman des 90’s.

Pour les fêtes de Noël une version remixée et remasterisée de cet album est sortie en libre téléchargement et écoute sur notre Bandcamp. Les ingénieurs du son Baptiste Degroot, Ronan Gouedard et moi-même avons travaillé un bon nombre de jours afin de proposer une version plus propre et professionnelle de notre travail.

 

 

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu'est-ce qui vous inspire pour créer vos morceaux ?

Antoine et moi travaillons indépendamment dans nos home-studios respectifs.

Via un séquenceur nous posons nos idées, les faisons écouter aux autres et brainstormons dessus pendant un bon moment afin de se mettre d’accord sur les structures de chaque instrument.

Une fois le tout bien clair, nous réenregistrons correctement nos deux guitares ainsi que la voix dans un seul fichier et créons virtuellement la basse et la batterie via une série de plugins dans le séquenceur.
L’étape finale est le travail en studio avec tout le groupe réuni. Nous testons nos idées et apportant notre touche de dernière minute.

Ça a l’air facile à expliquer comme ça, mais une bonne maîtrise de nos instruments et des techniques d’enregistrement est nécessaire. La communication dans le groupe doit être optimum également.
Chaque morceau nous prend facilement plusieurs mois avant d’être finalement bien en place.

 

 

5/ Des concerts sont-ils prévus pour bientôt ? Un nouveau projet à venir ?

Nous avons fini une série d’une trentaine de concerts pour la promotion de BtRK à travers la France et sommes aujourd’hui en standby afin de mettre en place plusieurs outils qui nous servirons par la suite (site officiel, pressbook…).

Un grand concert sur Rennes est prévu le 4 Février au 4Bis en compagnie de Season of Tears et Ekthellion afin de clôturer convenablement cette campagne de promo de notre album. Nous passerons ensuite dans une période de préproduction pour le prochain album du groupe, prévu pour le second semestre de 2017. Un clip est également en préparation avec la société rouennaise ArtySteam avec laquelle nous avons déjà collaboré par le passé pour différents projets.

 

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

Une autre question tellement dure tant il y a à dire.

Tout et n’importe quoi en fait, dès le moment que la musique reflète bien nos émotions, qu’elle soit riche et que les musiciens ne sont pas des manchots.

Il y a les classiques du rock progressif comme les King Crimson, Magma, Emerson Lake & Palmer, Yes ou encore de vieux Dream Theater (époque Moore). Récemment pour ma part, c’est le dernier Steven Wilson, un artiste génial et complet, ainsi que l’intégrale des concept-albums d’Ayreon.

 

 

Retrouvez Eyestral Sur la Sonothèque Normandie


news