recherche avancée

Chargement
interview
de Digital Cosmic Disco

Interview #1

 

Digital Cosmic Disco

 

 

 

1/ Bonjour Digital Cosmic Disco, pouvez-vous vous présenter ?

Salut, je suis originaire de Cherbourg (Les Pieux), et j'officie sous le nom de D.C.D. En parallèle, je suis étudiant au Beaux-Arts.

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

Mon style de musique mélange la matière, l’inspiration et le mouvement. Je ne sais pas si on peut parler de style d’ailleurs, mais plus d’une signature sonore. Mes origines camerounaises et hongroises m’influencent beaucoup, ainsi que la Nasa.

3/ Vous avez sorti Volume il y a quelques semaines, vous pouvez nous en parler ?

Volume est le lancement de l’aventure. J’ai souhaité, après la création de ces morceaux, mettre en place un visuel facilement identifiable et complexe à la fois. L’art work se regarde de 4 façons différentes en tournant simplement l’image. C’est une réflexion sur le sens et le point de vue de chacun. Volume est une entrée en matière. C’est un Ep qui n’a pas peur de la mélodie et qui, au contraire, défend des idées musicales et un parti pris sonore.

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu'est-ce qui vous inspire ?

A l’inverse de beaucoup de producteurs se jetant sur leurs machines, je laisse d’abord l’idée habiter mes pensées. Elle devient musique que quand j’aperçois une couleur sonore, toujours dans une mélodie que je chante ou retranscris au piano acoustique. Je préfère d’abord privilégier ce rapport organique avec l’idée de la mélodie. Ensuite je prends un papier, j’écris la musique en la sculptant avec des mots, en lui donnant du caractère, et des possibilités. De plus en plus je la dessine sur papier ou au pinceau. Je m'aide de la couleur quand les mots ne suffisent plus pour dialoguer avec elle. L’espoir m’inspire énormément, et je crée essentiellement à partir de ce point de vue. L’espoir me permet de voir au-delà du possible et crée du sens à tout cela.

5/ Des concerts sont-ils prévus ?

J'ai joué à Paris le 7 janvier, et sûrement beaucoup d’autres dates sont à venir. On est en train de finaliser mon planning.

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

J’écoute beaucoup de jazz et de piano, particulièrement Cyril Torres. J’écoute aussi beaucoup d'Arvo Part et de la musique de film, comme The Revenant par Ryuichi Sakamoto et Alva Noto, Leurs compositions laissent la place au silence et au souffle. Un ami m’a fait découvrir récemment les derniers albums de Bon Iver et Franck Ocean (Blonde). L’utilisation de l’autotune y est très intéressante.

 

Retrouvez Digital Cosmis Disco sur la Sonothèque Normandie



 

 

news