recherche avancée

Chargement
interview
de NLK

Interview #33

 

NLK

 

 

1/ Bonjour NLK, pouvez-vous vous présenter ?

 

Moi c’est NLK, Killian de mon vrai prénom, j’ai bientôt 19 ans. Je fais des études pour devenir ingénieur et je suis passionné de musique depuis mon enfance. Vers mes 13 ans j’ai commencé à écrire. Je rappais dans ma chambre, seul pendant de nombreuses années (comme beaucoup je pense) J'ai fait écouter mes essais à des amis et l'aventure NLK a vu le jour. Maintenant ça fait 2 ans que je rappe, ça a pris du temps au début, c’est toujours compliqué quand on n'a pas de moyens, mais grâce à mon label (et bande de potes) Bien Tombé Records, les choses bougent de plus en plus !

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

 

C’est difficile de définir son style, encore plus pour le rap car parfois j’aime écrire des morceaux à textes, d'autres fois j'ai envie de m'amuser et de travailler sur la technique donc je fais un peu plus d’égotrip. Mais en bref, je qualifierais mon rap d' « old-school » Même si dans le futur, j'aimerai m'orienter vers autre chose, de nouvelles prods ou encore de changer ma manière de poser.

 

Au niveau des influences, je dirais instinctivement le rap « à l’ancienne », aussi bien, Oxmo, Fabe, X-Men ou encore la Fonky Fam’, même si Booba reste le pionner pour moi. Concernant le rap américain, les plus influents resteront pour moi Nas, Big Pun, Big L, Eminem, Beastie Boys, mais aussi Mobb Deep (je suis fan de l’ambiance sombre du Queensbridge). Mis à part le rap, mes plus grosses influences sont Georges Brassens, les Beatles mais surtout les Red Hot Chili Peppers, mon groupe préféré.

 

 

3/ Vous avez sorti un EP intitulé « Oxymore », vous pouvez nous en parler ? Quels sont les thèmes cet EP ?

 

En effet, j’ai sorti Oxymore en 2016, c’est mon premier projet. Cet EP est à mon image, paradoxal. De plus, l'oxymore est ma figure de style préférée de la langue française. Ce projet était réfléchi depuis que j'ai commencé à rapper, j'avais 5 morceaux, j'ai progressé, j'ai donc conservé seulement deux textes que j'ai retravaillés par la suite. On a bossé en collab’ avec mon beatmaker, DOE pour enregistrer cet EP. Il a composé toutes les prods de cet EP et m’a accompagné sur la réalisation, sur le mix mais aussi le mastering. Pour moi c’est un peu un projet commun car DOE a fourni un travail colossal. Je suis fier de cet EP et de ce projet.

 

Concernant les thèmes abordés, c’est divers. Le premier morceau de l'EP est un prélude musical entraînant, le second titre s'intitule Miroir Sale. Ce morceau s'inspire de mon quotidien et des difficultés face aux aléas de la vie. Ensuite, Poème de Narcissique, troisième titre qui parle également du quotidien mais cet fois-ci avec plus de joie, de gaieté. Poème de Narcissique est un témoignage d'amour et d'amitié pour ceux qui m'entourent. Oxymore, morceau éponyme, résonne comme une confession, à travers mes rimes, je me livre sur mes craintes, mes peurs. Le cinquième morceau, Ambiance studio est la résultante de trois facteurs : une amitié, de la musique et de l'alcool. Ce cocktail explosif nous donne un morceau à consommer sans modération !

Le dernier morceau Nuit Blanche est un story telling, qui explique mes déboires dans ma ville après une insomnie.

 

 

4/ Comment composez-vous vos morceaux ? Vous partez d'un texte pour trouver une musique ou alors la musique vous inspire un texte ?

 

Pour écrire, c'est très aléatoire. Des fois, je marche dans la rue et des choses m'interpellent, j'en prends note et je les couche sur le papier à mon retour. Parfois, j'ai besoin d'écrire. Devant ma feuille de papier avec un fond musical, j'écris ce qui me passe par la tête. Ou encore, quand je veux enregistrer un texte, je fait appelle à DOE. Mon beatmaker m'envoie des prods et je travaille mes textes pour que ceux-ci coïncident avec l'instru. C'est très rare que la musique m'inspire des textes. La seule fois ou ce cas de figure s'est produit, ça a donné Ambiance Studio.

 

5/ Qu'est-ce qui arrive dans le futur ? Un nouveau projet ? Des concerts ?

 

Mes études étant chronophages, j'ai malheureusement peu de temps à consacrer à ma passion, malgré tout lorsque j'en ai l'envie et le besoin je prends ma plume dans l'espoir d'écrire mes futurs titres. Je sors quelques freestyles de temps en temps. J’aimerais sortir un projet en 2017, une mixtape ou peut-être un mini album. Ce projet est encore en réflexion. En ce qui concerne les concerts, j’ai peut-être quelques dates qui se précisent, notamment à Lille et à Rennes, mais ça reste à confirmer. Avec Bien Tombé Records, des projets sont en cours au Havre.

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

 

En ce moment j’écoute beaucoup plus de rap américain que de rap français contrairement à mon habitude. Le dernier album d' Apollo Brown & Skyzoo : The Easy Truth et l’album Eraser Shavings de Token tournent en boucle dans mon MP3. J’écoute énormément ,TRZ, un jeune rappeur français découvert l'an passé. Fan de Temps Mort et Mauvais Oeil, albums dont je me lasse jamais. Je suis la progression du groupe parisien LTF. J'écoute régulièrement le dernier album des RHCP: The Getaway.


Retrouver NLK sur la Sonothèque Normandie



news