recherche avancée

Chargement
interview
de Sylvain Barbaray

Interview #31

 

Sylvain Barbaray

 

 

1/ Bonjour Sylvain, pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Sylvain Barbaray j'ai 27 ans. Je suis d'origine Fécampoise. J'ai toujours baigné dans le monde de la musique que cela soit professionnellement, ou bénévolement. J'ai commencé la guitare à l'âge de 7 ans et je l'ai jamais lâchée. J'ai été guitariste dans divers projets musicaux comme The dots et Gangs from New Delhi. Aujourd'hui je continue ma route en version solo.

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

Je suis quelqu'un qui est passionné de musique. J'aime la sueur, les sons remplis de distorsions et l'animosité que m'apporte le rock'n'roll. Je suis un féru d'histoire du rock surtout de la période 70's. Ce qui est complètement paradoxal, car j'ai construis mon album sur une base acoustique. Des gens comme Neil Young ou Keaton Henson ont su me toucher par leur sincérité et leur mise à nue. C'est l'ensemble de tout ça qui résulte dans mon album

 

3/ Vous avez sorti un album intitulé « The Middle of the Shore » en mai dernier, vous pouvez nous en parler ? De quoi parle cet album ?

Cet album n'était pas destiné à être partagé. Mon entourage m'a encouragé à le sortir. C'est un album que j'ai composé à but thérapeutique pour avancer dans ma vie. Je l'ai composé seul dans ma chambre jaunie par la cigarette et je tenais à le composer seul. Il parle de ce que je suis sans artifices. De mes émotions, de mes peurs, de mes angoisses, de ma culpabilité mais aussi de l'espoir et de l'évasion. Bref le fait d'être humain. s

 

4/ Qu'est-ce qui vous inspire pour composer vos morceaux ? Comment travaillez-vous ?

La vie en règle générale m'inspire. Que cela soit l'amour (surtout les échecs), l'espoir ou la frustration, tout est source d'inspiration. Cela s'explique par le fait que je suis quelqu'un qui est atteint d'hypersensibilité.

Je n'ai pas de réelle méthode de travail. Quand je ressens quelque chose, j'essaie de le retranscrire musicalement aussitôt. J'ai la chance de pouvoir faire tout tout seul. Cela va de la composition au mixage final. Toutes mes chansons ont été enregistrées et mixées le jour où je les ai composées et il est hors de question pour moi d'y retoucher. Je les considère comme des marques pages dans mon évolution de vie.

 

5/ Qu'est-ce qui arrive dans le futur ? Un nouveau projet ? Des concerts ? Je sais que vous serez en concert le 28 octobre à Bolbec. 

Je vais continuer mon projet acoustique en solo qui n'arrête pas d'évoluer. Je suis en recherche de dates permanentes. En parallèle, je suis en train de monter un groupe qui sera tourné vers quelque chose de plus sensuelle et électrique. Dans le futur j'aimerai créer un label car je travaille avec différents artistes locaux, que cela soit pour de la composition ou de l'enregistrement. A terme j'aimerai pouvoir avoir la chance d'en vivre.

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

En ce moment, j'écoute le dernier album de Keaton Henson qui est un bijou mais également beaucoup d'artistes locaux tels que Numi ou Shubni


Retrouver Sylvain Barbaray sur la Sonothèque Normandie


 

news