recherche avancée

Chargement
interview
de Battan L'Otto

INTERVIEW #15

 

BATTAN L'OTTO

 

1- Pouvez-vous présenter votre groupe Battan L'Otto?


Bien plus qu'un groupe, Battan l'Otto se décline comme un projet, réuni sous la forme d'un duo acoustique dans l'été 2007 il a su s'enrichir au gré des années de différentes expériences et collaborations, avec la sortie de nombreux enregistrements entre démo, singles et deux premiers albums et la création de deux spectacles en 2010 et 2014. Notre volonté dès nos débuts était de se réapproprier les modes anciens issus de la traditon orale italienne en renouvellant les formes et les instruments pour réveiller un répertoire méconnu et en voie d'extinction.


2- Vous avez sorti 00-7, votre dernier disque, l'année dernière, pouvez-vous nous en parler?


Ce nouvel Ep Double Zéro-7 pour nos 7 premières années d'existence, et pour marquer notre 7ème sortie discographique, un permis de tuer aussi, de tuer le temps, les a priori, les vieilles habitudes, les clichés. Partis dans une optique, une esthétique très 80's et synthétique, ce fût un choix dès le début que de renouveller le répertoire (étendu à l'Amérique du Sud), nos palettes d'instruments en accordant une place importante à l'emploi d'instruments accoustiques (les batteries par exemples) mais réemployées en mode électro, avec de l'auto-sampling et l'écriture de séquences. Ecrit composé et arrangé entre Rouen et Rome c'était aussi l'occasion de faire un chemin à-rebours et aller au contact de l'italianité pour une première fois en 7 ans, de travailler aussi avec un "producteur" en la personne de Mr Lab qui a su faire évoluer le son et l'interprétation vers quelque chose de plus posé, plus intérieur, plus sensible. De ce point de vue c'est une belle réussite.


3- Vous avez créé L'Hyper-Real Show, qu'est ce que c'est?

 

Notre dernière création, qui aura vu le jour avec le soutien du Trianon Transatlantique de Sotteville-lès-Rouen il y a tout juste un an. Ce spectacle marque aussi l'envie d'un renouvellement, avec un traitement de la scénographie par l'image, la performance étant accompagnée d'une régie en synchronisation, employant différents modes de projection. L'HypeRealShow marque ainsi notre volonté de décrire notre réel en questionnant la mémoire et la trace, la présence et l'absence, l'effet magique et le concret révélé.

4- Enfin, quelles sont vos influences musicales et qu'écoutez-vous en ce moment?


Et bien ce matin j'écoute The Sonics "Bad Betty", musique instinctive et sauvage, et hier "Freedom Tower – No Wave Dance Party 2015" le dernier John Spencer Blues Explosion, mais les influences restent les mêmes depuis des lustres, le blues, les musiques tribales, le punk-rock et les années 80 avec l'apparition de la première vague électronique, les musiques de recherches, concrètes et expérimentales, en fait je crois nos goûts ecclectiques, sans frontière, sans barrière, pourvu qu'il y ait l'exigence de qualité, et l'honneteté intellectuelle qui va avec. Bon, si vous voulez des noms nous citerions The Bauls of Bengale, Renaldo & the Loaf, Blixa Bargeld et Roland S.Howard. Bien sûr rien de possible ici bas sans les références au rock "di casa", je veux parler de la scène rock rouennaise Dogs, Ollivensteins et les frères Tandy, Tupelo Soul, la Bande à Mélodie en vérité nous aura marqué à vie et cela pour plus d'une génération.

Photo: Dark'Mat Photographies

Battan L'Otto sur la Sonothèque:

http://sonotheque-hn.com/artiste-246-battan_l_otto.php

news