recherche avancée

Chargement
Francky Brown
Francky Brown
Ville
Inconnu
Création
01/01/1993

Une trompette à l’envolée hispanisante ouvre le nouvel et second album de Francky Brown avant de se voir rapidement rejointe par une rythmique au ralenti, comme frappée de plein fouet par une vague de chaleur harassante. Le tout surmonté par un flow Hip Hop nasillard, aux sonorités proches de Cypress Hill, imprégnée de cool attitude. Le titre « My Daughter » amorce avec malice ce nouveau projet en forme de feu d’artifice, au titre évocateur « New Slogan For Hip Hop & Jungle »!

Francky Brown a commencé par triturer la guitare à l'adolescence. Poussant l'expérience un peu plus loin que la moyenne, il sort avec ses compagnons de route trois albums sur le très réputé label belge Crammed, co-dirigé par dj Morpheus. Le groupe se nomme Black Maria…. Chaque opus avoisine les dix mille ventes, le combo multiplie les dates - plus de trois cent cinquante en quatre ans… En 1993, il quitte le groupe et commence à s'intéresser aux musiques électroniques ; il crée son propre studio où il se consacre à la recherche de sons pour une Drum'N'Bass aux ambiances rares et teintées de jazz...

En 1993, Francky Brown lâche l'aventure et pénètre le monde des musiques électroniques, créant son propre studio. Là le guitariste peaufine ses compositions, travaille la texture des sons, piste toutes les musiques digitales, mais flirte le plus souvent avec cette jungle qu'il aime teinter de jazz et d'ambiances atmosphériques. Sans délaisser la quête perpétuelle de nouvelles compositions, Francky Brown débute l'expérience live, produisant un énergique set de progressive drum&bass, avec ses machines mais aussi sa guitare.

En 1999, Francky Brown intègre le collectif BMC (Fat London, Miss Ill), devient résident de leurs soirées parisiennes - Rumble in the jungle (Batofar puis Glazart), et des BassMassive.

Il se rapproche également des crews Audiovenum et Test. Les dates se multiplient: sur scène, il a croisé la plupart des pointures du genre - Krust et Teebee, Adam F et Willyman, Interlope comme 69db. Peu de ses titres sont sortis dans les bacs, mais nombre d'entre eux sont joués en dubplate, ces disques d'acétate gravés en unique exemplaire, par les dj's du cru : dj Ben, Lutin, Brusco & co. Un premier maxi voit le jour sur Euterpe, label d'Olivier le Castor, en janvier 2001 : « Talk ». Hypertunez, (site internet consacré à la culture électronique) le soutient et l'invite au Mix Move, puis retient le titre « Organe » pour la compilation « Drum'n'tunez ». FG le repère, le convie sur son antenne où il dévoile « E.T », un curieux morceau remixant « L'été » de Vivaldi. Autre rencontre capitale, celle d'Antoine Coinde, alors directeur artistique des éditions Peer Music (on lui doit la découverte d'Agoria). Francky Brown, sous son aile, place des compositions signées BJQ - pour Brown Junior Quartet - sur de nombreuses musiques de films, publicités, compilations - dont celle célébrant les 40 ans d'Amnesty International.

Suggestion

Apollo

discographie

New Slogan

2005

  • 1. My daughter 4:04
  • 2. Natives series 3:41
  • 3. Memories 3:44
  • 4. Breda 0:52
  • 5. Specificity 4:38
  • 6. Sea-lion 4:01
  • 7. Chapomelon 4:27
  • 8. Fantasy blues 0:47
  • 9. Olympus Series 4:10
  • 10. You're Elvis 5:37
  • 11. Baby king baby 5:16
  • 12. Emergency 4:43
  • 13. Raff (live) 2:36
  • 14. First Feeling (live) 3:28
  • 15. Baby king baby (live) 5:17
Auteur - Compositeur : Franck Guillotin


Provenance du disque : Mediatheque d'Evreux

news