recherche avancée

Chargement
Ana Kap
Ana Kap
Ville
Caen
Création
01/01/2009

Ana kap, c’est un arc-en-ciel de timbres musicaux, d’ambiances sonores et d’humeurs vagabondes où dialoguent trois oiseaux pendant la saison des amours, ça sent le printemps...

 

Ana kap, c’est un univers polissonique, aux harmonies imprévisibles, où l’urgence de l’improvisation est toujours au service d’une écriture musicale finement ciselée, où l’auditeur complice passe du rire aux larme et la musique d'une froideur à une joie immédiate.

 

Ana kap, c’est Nino Rota qui prend un café sur les bords de Marne, une cave de jazz enfumée, squattée par des danseuses étoiles de l’opéra d’Oulan Bator, Yvette Horner au bras de James Bond, lors du bal annuel du Grand Orchestre du Consulat Helvétique Oriental (alias le G.O.C.H.O).

 

Ana kap, c’est un concert qui ne ressemble jamais à celui d’hier, et qui vaut bien le film du dimanche soir, quand la tendresse s’en va toute seule.

Ana kap fait valser Fellini et Tati, se prend pour une fanfare au complet, invente le free musette, sans jamais tourner en rond, ni sombrer dans une froide abstraction.

 

Ana Kap joue ses propres compositions, on y retrouve l'esprit de l'époque où le jazz était une musique joueuse et populaire, à la fois virtuose et légère, teintée de couleurs balkaniques ainsi que d’une touche fraîche de guinguette.

 

C’est une exploration des timbres instrumentaux qui pourrait nous faire penser aux musiques de film de Federico Fellini, aux compositions du bandonéoniste argentin Astor Piazzolla mais aussi à l’univers de deux albums du trompettiste et compositeur américain Dave Douglas “charms of the night sky” et “ a thousand evenings”.

 

Ana kap joue à la fois sur une profonde maîtrise instrumentale mais aussi sur l’urgence fondamentale de l’improvisation.
Suggestion

Polish Jazz Quartet

discographie

Ana Kap

2013

  • 1. Agralacha 1:10
  • 2. Lisette 5:02
  • 3. Akdov 1:06
  • 4. Le corbeau, la gazelle, la tortue et le rat 3:18
  • 5. Le lagon qui est bleu 4:44
  • 6. Tanfanji 3:30
  • 7. La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf 2:07
  • 8. La mort du singe 2:08
  • 9. Plaçotango 2:04
  • 10. Trajisme 2:36
  • 11. L'indécise 2:15
  • 12. Le petit poisson et le pêcheur 8:12
  • 13. Zacusca 2:26
  • 14. L'enfant lire 2:16
  • 15. Gosse de Tokyo 4:18
  • 16. L'oeil tranquille 4:52


Démo

  • 1. Août 4:11
  • 2. La Gazelle 6:38
  • 3. Lisette 5:42
  • 4. Les gosses de Tokyo 4:29
  • 5. Tarentule 3:45
  • 6. Chapi Charleston 2:57
  • 7. L'oeil du maître 5:28
  • 8. La mort du singe 3:33
  • 9. La valse du doc 4:26


news